Actualités

Deux mois d’emprisonnement pour le chasseur d’espèces protégées

Le Tribunal correctionnel de Tarascon a condamné un chasseur à deux mois d’emprisonnement avec sursis pour destruction d’espèces protégées et lui a retiré son permis de chasser pour une durée de 3 ans.

Le prévenu avait dans le marais de la réserve naturelle de la Tour du Valat détruit un Ibis Falcinelle et une Sterne hansel, espèces protégées.

Pour ce délit, il risquait jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 15 000 euros d’amende.

Les associations FNE-PACA et LPO étaient parties civiles.