Actualités

LOUVE EMPOISONNÉE DE LA BRIGUE (06)

La louve, née au printemps dernier, avait été très affaiblie par ce poison au point qu’elle s’est trouvée dans l’incapacité de se nourrir. Lors de sa découverte, elle pesait moins de 10 kilos.

Le Carbofuran est très toxique. Bien qu’interdit depuis 2008 en France, cette substance est encore très souvent utilisée pour détruire des espèces sauvages (rapaces, renards, …). En 2005, un éleveur de La Brigue a été condamné à deux mois de prison avec sursis pour avoir tué un louveteau avec ce poison et la même année toujours à La Brigue, le chien d’une scientifique italienne était décédé après avoir avalé un appât empoisonné.

La destruction d’une louve, espèce protégée par la loi, constitue un délit passible d’un an de prison et de 15 000 euros d’amende.

A noter que la préfecture des Alpes-Maritimes a annoncé que cette louve avait été décomptée du plafond national de 24 loups pouvant être abattus sur la période 2013-2014.