Actualités

Loi d’avenir sur l’agriculture et la forêt : une occasion manquée

Les députés ont aujourd’hui adopté en dernière lecture le projet de loi pour l’avenir de l’agriculture et de la forêt. Analyse de FNE de ce texte.

Agriculture : agro-écologie dans les annonces, pas dans les faits

Le projet de loi se voulait la concrétisation du projet agro-écologique du gouvernement. Si la définition fournie est incontestablement une avancée, FNE déplore que cet esprit se retrouve peu dans les mesures concrètes du texte. Que ce soit en matière de réduction des pesticides, de généralisation des clauses environnementales dans les baux ruraux ou de déclaration des flux d’azote, les avancées restent trop timides.

Pour Jean-Claude Bevillard, responsable des questions agricoles à FNE : « c’est dommage car nous nous retrouvons dans les principes du projet agro-écologique. Nous regrettons donc que cette loi n’ait pas été l’occasion de réellement la mettre en œuvre ».

Loup : de graves régressions

Le recul majeur de ce projet est sans doute dans les dispositions adoptées pour élargir les possibilités d’abattage de loups, au mépris des conditions dérogatoires juridiquement requises et au risque d’un nouveau contentieux communautaire.

Les forêts encore trop souvent considérées comme des réserves à bois

FNE regrette que bien que le principe de la reconnaissance des rôles multiples de la forêt soit réaffirmé, ce texte ne comporte pas d’amélioration de la prise en compte de la biodiversité dans les politiques forestières et comporte au contraire des reculs en matière d’encadrement des défrichements.

Pour Hervé le Bouler, responsable des questions forestières à FNE, « Si l’on considère par ailleurs les annonces faites récemment sur la volonté de l’Etat de se désengager du financement de la forêt publique[1] , nous ne pouvons qu’être inquiets sur la volonté du Gouvernement de mettre en œuvre une gestion durable des forets.

Pour voir l’analyse détaillée de FNE sur ce texte : lien vers annexe

[1] Voir le CP de FNE : http://www.fne.asso.fr/fr/vers-la-fin-des-forets-publiques.html?cmp_id=33&news_id=13838&vID=897