Actualités

Procès Xynthia : un décision exemplaire

L’ancien maire de La Faute-sur-Mer, en Vendée, et son ex-adjointe à l’urbanisme ont été jugés pour la mort de 29 personnes lors de la tempête Xynthia de 2010.

Le tribunal correctionnel des Sables-d’Olonne a prononcé le 12 décembre son jugement : le maire de la commune de 1989 à 2014 a été condamné à quatre ans de prison ferme. Son ex-adjointe à l’urbanisme a quant à elle été condamnée à une peine de deux ans de prison ferme.

Cette décision est exemplaire et responsabilise les élus qui sous-estiment bien souvent les risques liés aux inondations et urbanisent à outrance en zone inondable.

FNE PACA espère que les élus de la région sauront tirer les conséquences de cette affaire dramatique, dans un contexte de multiplication des inondations (4 morts dans le Var rien qu’en décembre 2014) et de pression accrue sur le territoire.

Il est nécessaire que les risques naturels soient pris en compte lors de l’élaboration des documents d’urbanisme, et qu’une prise de conscience collective s’amorce pour une meilleure culture du risque.