Actualités

Opération Jarret Propre !

Ce 6 juin dernier, le Jarret a eu droit à son ménage de printemps ! Il ne s’agit pas de la rue du Jarret située dans le 4ème arrondissement de Marseille, mais bien d’une rivière oubliée par beaucoup bien qu’elle fasse partie intégrante de l’histoire de Marseille !

Un lieu de sortie privilégié pour les écoles primaires de Marseille

Cette journée a eu lieu suite à une sollicitation des compagnons Scouts et Guides De France (SGDF) d’Aubagne qui ont émis le souhait d’organiser un chantier de nettoyage aux côtés de FNE13. Notre dévolu s’est posé sur la rivière du Jarret. Notamment, car il est un lieu de sortie privilégié pour les écoles primaires de Marseille qui peuvent y découvrir un des rares espaces « naturels » encore présent près du centre-ville.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il en avait besoin !

De 10h30 à 17h, 20 jeunes armés de bottes, de gants et de sacs vont arpenter les quelques 300mètres de rivière en bordure du parc pour débusquer le moindre déchet. Les sacs se remplissent à une vitesse folle. Entre canettes, chaises de jardins et sacs poubelles, les kilos de déchets s’accumulent, d’autant plus qu’arrivent régulièrement des morceaux de scooters ou autres engins mécanisés abandonnés ici en attendant d’être désossés. Le bilan de la journée est incroyable ! 253 kg de déchets évacués sur 300m de rivière ! Et un sentiment agréable de se dire que les prochaines classes qui viendront découvrir la rivière n’auront pas comme première remarque : « mais y a plein de déchets, elle est polluée ? ». Peut-être même que les enfants nous demanderons s’il y a des poissons !

« C’est pas tant les usagers qui salissent »

Combien de temps la rivière va garder cet aspect ? Voilà maintenant la question à se poser. Pour avoir eu droit à de nombreuses visites d’usagers du parc pendant la journée, nous avons pu avoir leur opinion sur l’origine de tous ces déchets. D’après un père de famille se baladant avec son enfant au bord de l’eau « c’est pas tant les usagers qui salissent en leur pleine conscience, ici on célèbre parfois des mariages, on fête des anniversaires et il y a trois poubelles pour tout le parc ! Alors les gens les remplissent à ras bord puis déposent les sacs à côté en attendant que quelqu’un vienne pour les remplacer…». Bien souvent le ramassage a lieu beaucoup trop tard, les chats ont déjà dépouillé bon nombres de sac et le vent soufflé les restes à la rivière…

Voilà l’histoire d’un nettoyage du Jarret ! On retiendra surtout le magnifique travail d’une bande de jeunes et le bonheur de se dire que les prochaines classes à sortir au bord du jarret auront le loisir de regarder une rivière libérée de 253kg de déchets en tous genres !
Merci !