Actualités

CANYON DU VERDON : DES PROFESSIONNELS ENGAGÉS DANS UNE PRATIQUE RESPONSABLE DE LA RANDONNÉE AQUATIQUE

Crédit photo : PNR Verdon

Ces journées d’information et de sensibilisation ont pour objectifs :

  • d’intégrer les activités de pleine nature dans un territoire : informer les guides et autres prestataires sur les enjeux du territoire,
  • d’orienter une prestation très sportive ou ludique vers une prestation de découverte de l’environnement et plus particulièrement de la biodiversité,
  • d’apporter une plus-value aux prestations des professionnels des sports de pleine nature en les « spécialisant » sur la connaissance de leur pratique sur leur territoire.

Cette année, 4 journées, réparties en une journée théorique et 3 journées de terrain, ont permis d’aborder différents sujets qui intéressaient les professionnels.

La journée théorique a drainé une quinzaine de professionnels et a traité de la formation géologique des gorges du Verdon. En effet, ce paysage spectaculaire découle de phénomènes géologiques complexes à comprendre. Un intervenant spécialisé, Patrice Tordjman de l’association Lithosphère, lui-même ancien encadrant canyoning dans le Verdon, est venu expliquer ces phénomènes aux professionnels. Une deuxième intervention sur l’étude de piétinement des milieux aquatiques et l’arrêté préfectoral de protection de biotope sur l’Apron du Rhône a été menée par Anne Ferment, chargée de mission du PNR Verdon.

Ensuite, 29 personnes ont assisté aux journées de terrain qui ont suivi la journée théorique. Elles ont concernées l’ensemble des sites pratiqués dans le Verdon ont été abordés : le Couloir Samson (journée animée par Christophe Laurent, Guide de rivière et Olivier Bonnefous, Fédération de pêche du Var), l’Estellié Imbut (journée animée par Alain Guinet et Anne Ferment), la Fernée – Mayreste (journée animée par William Michel, guide de rivière, et Andréa Bacher, accompagnatrice en montagne).
Les professionnels ont également pu observer des Aprons du Rhône grâce aux scientifiques présents sur les bords du Verdon pendant cette période là dans le cadre d’une étude sur cette espèce dans le Verdon.