Actualités

Centrale Biomasse de Gardanne

Après des années de procédure, le cas de la méga-centrale à biomasse de Gardanne UNIPER (ex E.On) a enfin été présenté devant les juges du tribunal administratif de Marseille le jeudi 27 avril.

Nous espérons beaucoup de cette audience lors de laquelle le rapporteur public a conclu en faveur de l’annulation de l’autorisation d’exploiter la centrale du fait de l’insuffisance de l’étude d’impact quant aux effets directs et indirects à long terme sur les espaces forestiers impactés par les coupes. Nous demandons en effet l’annulation de l’autorisation d’exploiter cette centrale à biomasse dont le gigantisme impacterait gravement les milieux forestiers prélevés dans un rayon de 400 km. Car si le bois est une source renouvelable, encore faut-il le prélever dans des conditions permettant le renouvellement de la forêt et la préservation des écosystèmes qu’elle abrite.

Nous attendons donc maintenant la décision des juges qui, nous l’espérons, partageront l’analyse éclairée du rapporteur public.