Communiqués / Avis

Fermeture du site de stockage du Balançan : la crise des déchets prend une tournure critique dans le Var

Une crise prévisible…

La production annuelle des déchets ménagers et assimilés, dans le département du Var, est approximativement de 600,000 t qui jusqu’alors, étaient répartis sur les sites suivants :

· Le site de stockage du Balançan : 200,000 tonnes traitées, fermeture le 7 août 2018 ;

· L’unité de valorisation énergétique de Toulon : 285,000 t ;

· Le site de stockage de déchets non dangereux de Roumagayrol à Pierrefeu-du-Var : 92,000 tonnes, fermeture programmée dans 1 an ;

· Le centre d’enfouissement de déchets ultimes de Ginasservis : 20,000 tonnes, fermé en 2017 ;

· Le centre de stockage de Bagnols-en-Forêt : fermé fin 2011.

La « méga-décharge » du Balançan reçoit depuis 44 ans les déchets d’une centaine de communes varoises, souvent mal triés, notamment du fait du pic estival qui voit la production de déchets ménagers multipliée par 10. Avec 15 millions de tonnes de déchets accumulés, elle culmine à une centaine de mètres au-dessus de la Plaine des Maures et constitue une source de nuisances importante : pollution de l’air, des eaux de surface et souterraines, santé publique des riverains, tout ceci dans la Réserve Naturelle Nationale de la Plaine des Maures. Communiqué de presse Balançan – Septembre 2018 - 2

… mais non anticipée

Nos associations ont longtemps signalé ces anomalies et suggéré des pistes de solutions, comme cela fût encore le cas en mars 2017 lors de la tenue de la Commission de suivi de site (CSS).

Alors qu’en 2013, sur le plan national, la « valorisation matière » des déchets était de 26 %, elle n’était que de 15 % dans le Var. Malgré ce constat, le plan départemental de gestion des déchets de 2016 minimise une solution durable incontournable : l’organisation extensive et systématique du tri de proximité (déchèteries, ressourceries, entreprises de recyclage) et les créations d’emplois associées.

Pendant de nombreuses années, les associations de protection de l’environnement, les citoyens et la commune du Cannet des Maures ont attiré l’attention des instances, départementales et étatiques sur la situation de Balançan, sans qu’aucune décision ne soit prise. Ainsi, l’immobilisme, l’imprévoyance et la vision à court terme de nombreux décideurs ont conduit à cette crise.

La position de FNE PACA et de l’UDVN-FNE 83

Entre la fermeture ou la poursuite de l’activité du Balançan, la première nécessitant le transport par camions de 200,000 tonnes de déchets par an en dehors du département, avec des conséquences écologiques et économiques importantes, la seconde autorisant l’exploitation d’un site saturé, générateur de nuisances, pour une durée non maîtrisable, nous considérons comme le passé nous l’a prouvé, qu’aucune des deux solutions n’est satisfaisante.

En conséquence, nous préconisons que les élus locaux et les services de l’État, qui ont permis qu’une telle situation se produise, prennent enfin leurs responsabilités et exploitent cette situation d’urgence pour mettre en oeuvre sans délai toutes les possibilités qui permettent de limiter l’enfouissement ou l’incinération des déchets ménagers, et ainsi leur impact sur l’environnement. Les techniques et les moyens pour y parvenir sont connus et éprouvés, les collectivités du Var doivent pouvoir rapidement les mettre en oeuvre : réduction de la production en développant l’information et en mettant en place une tarification incitative, amélioration du tri (tri à la source des bio-déchets), valorisation et traitement à l’aide d’outils modernes, limitation des distances de transport.

 

Contacts presse

Michel Jacod : michel.jacod@outlook.fr - 06 43 701 61 30
Henri Bonhomme : hf.bonhomme@gmail.com - 06 66 33 51 98

Téléchargez le communiqué ci-dessous :