Communiqués / Avis

Prolongation de la concession du Rhône : définir une gestion intégrée, globale et publique

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR) a obtenu en 1934 la concession du Rhône, avec un triple objet : production d’hydroélectricité, navigation et irrigation. Son échéance actuelle est fixée au 31 décembre 2023. L’État souhaite prolonger la concession de 18 années supplémentaires, dans une logique de poursuite du fonctionnement actuel, avec des modifications envisagées qui s’inscrivent dans la continuité des missions historiques.

Ce projet de prolongation de la concession jusqu’en 2041 a fait l’objet d’un débat public, clôturé fin juin. FNE Provence Alpes Côte d’Azur a exprimé sa position et surtout ses propositions dans un cahier d’acteurs.

Pour la fédération, ce renouvellement de la concession ouvre une opportunité unique pour envisager un futur serein au fleuve. Ainsi, nous estimons nécessaire de mettre en place une gestion publique, intégrée et concertée, et ce dès maintenant. Objectifs ?

  • atteindre le bon état des eaux et des milieux, conformément aux objectifs du SDAGE,
  • anticiper les impacts du changement climatique,
  • développer le transport fluvial et produire de l’énergie dans le respect des territoires et des précédents objectifs.

Ce temps de concession prolongée doit permettre d’élaborer un schéma d’aménagement et de gestion des eaux (SAGE). Une telle démarche semble à même de réunir les différents acteurs, dont la CNR, au sein d’une gouvernance équilibrée et partagée et sous le pilotage public de l’Etat ou de l’un de ses services.

Retrouvez le cahier d’acteurs de FNE Provence Alpes Côte d’Azur. 53 autres cahiers d’acteurs ont été déposés sur le site du débat public.