Communiqués / Avis

Rivières méditerranéennes : haro sur les cours d’eau

Dans la torpeur de l’été, et en pleine période de sécheresse, il vous avait sans doute échappé…

Tout en brièveté et spécialement dédicacé aux cours d’eau méditerranéens, un discret décret 2019-827 vient modifier quelques dispositions du Code de l’Environnement. En particulier, il créée une nouvelle catégorie de cours d’eau au fonctionnement atypique, les cours d’eau méditerranéens… pour lesquels le respect des débits réservés, au 10è ou au 20è du débit moyen annuel du cours d’eau, ne serait pas pertinent.

Des étiages naturels déjà marqués, le changement climatique qui aggrave ces étiages d’un côté mais aussi accentue la demande (soit les prélèvements) de l’autre…  que va t il rester de ces rivières ?

Quelles conditions de vie pourront elles offrir aux espèces aquatiques ? quel partage de l’eau entre les différents usages ? quel impact sur les nappes, sur les ripisylves ? Quid de nos engagements d’atteindre le bon état écologique des milieux ?

Autoriser à prélever plus alors qu’il y a moins : est ce comme cela que nous anticipons le changement climatique ?

C’est donc très réservées que France Nature Environnement et ses fédérations régionales de Provence Alpes Côte d’Azur et de Languedoc Roussillon ont déposé en ce début de semaine un recours gracieux contre ce décret. Affaire à suivre…