Communiqués / Avis

Une queue de loup, un cadeau honteux !

Vendredi dernier, Cécile Bigot-Dekeyzer, Préfète des Hautes-Alpes s’est vue offrir un « cadeau » par le Président du Conseil Départemental des Hautes-Alpes, Jean-Marie Bernard, lors de sa cérémonie de départ. Ce cadeau n’était autre qu’une queue de loup. Nos associations dénoncent de tels agissements qui attisent la colère et renforcent les clivages.

N’en déplaise à certains, le loup est une espèce protégée

Au titre des réglementations nationales et européennes, le loup est un animal protégé. Aussi toute détention, transport, mise en vente, achat, etc. de spécimen, qu’il soit mort ou vivant sont interdits sauf autorisation dérogatoire. FNE, FNE Provence-Alpes-Côte d’Azur et la Société Alpine de Protection de la Nature ont donc porté plainte et ont demandé au procureur de Gap et ses services de vérifier la provenance de cette queue de loup et sa légalité.

Une provocation puérile dans un contexte très conflictuel

Une personne en charge de responsabilités publiques doit porter un discours d’équilibre en tenant compte des opinions divergentes et de l’intérêt général : il se doit de pacifier les situations conflictuelles. Or M. JM Bernard, par ce geste, ne manque pas d’attiser le clivage autour de la question du loup.

Un « humour » qui ne fait rire personne

Ce geste est offensant pour les éleveurs puisque loin de proposer une solution il utilise le problème pour une mise en scène démagogique. Les associations de protection de la nature jugent que cette mascarade est injurieuse devant l’effort de dialogue pour lequel nous œuvrons non sans mal depuis plusieurs années.