Communiqués / Avis

Appel pour construire ensemble un monde vivable

Sortir de la croyance d’une croissance infinie !

Nous sommes à un tournant, une occasion à saisir pour revenir à un état d’équilibre viable en limitant la consommation des ressources au potentiel d’1 planète par an contre 2,7 actuellement pour tenir compte de l’urgence climatique. Il est impératif de modifier nos comportements et de redonner la priorité aux « communs » que sont la terre, l’eau, l’air, la biodiversité. Toutes les décisions doivent désormais être prises au regard de ces priorités qui constituent le socle de l’intérêt général.

La pandémie se révèle intimement liée à la crise environnementale

Scientifiques, experts, philosophes tentent depuis des décennies d’attirer l’attention sur l’état de la planète et les risques sanitaires engendrés par la destruction des écosystèmes, la multiplication des élevages intensifs ou encore le trafic illégal d’espèces. Ces mécanismes renvoient à ceux qui favorisent l’apparition et la diffusion de virus. Cette crise démontre aussi la capacité collective à modifier radicalement nos modes de fonctionnement face à l’urgence sanitaire. Il faut mobiliser cette même capacité collective pour inscrire ces modifications dans le sens d’un équilibre durable et du bien-être de tous.

A l’échelle régionale et quotidiennement, depuis 50 ans, le mouvement FNE avertit sur les pollutions, l’artificialisation des sols, la destruction des milieux naturels, la perte de la biodiversité et les conséquences du dérèglement climatique. Malgré ces nombreuses alertes portées à chaque échelle de territoire, nos propositions ne sont pas suffisamment écoutées et prises en compte.

Ensemble, construisons un monde meilleur.

C’est une nécessité impérative pour l’intérêt général que les défenseurs de la nature puissent apporter leurs expertises et éclairages aujourd’hui, demain, à l’échelle de notre territoire. Coopérer est bien une nécessité : il s’agit de travailler ensemble pour redonner la priorité au bien être de vivre. Il en va de l’intérêt général et de l’avenir des générations futures.

Décideurs publics et privés, osez la transition au nom du bien commun !

C’est en faisant cet effort que vous pourrez proposer un projet stimulant d’après crise, porteur à la fois d’espoir mais aussi de solutions durables et pérennes.  Cette sortie de crise doit être un moment levier pour s’orienter vers un nouveau modèle sociétal plus solidaire et plus respectueux du vivant.

Instaurer une coopération avec toutes les parties prenantes.

FNE en Provence Alpes Côte d’Azur milite pour une gouvernance rénovée, incluant plus fortement que jamais la société civile organisée. Une fabrique territoriale de la transition écologique doit être constituée afin de concevoir et mettre en œuvre des propositions pour la société de demain.

Nos propositions pour l’Etat

Nos propositions pour la région

Pour aujourd’hui et pour demain : plus que jamais nous avons besoin de vous pour relayer, diffuser, porter ces messages.

Adhérez à notre association