Communiqués / Avis

15 mesures indispensables pour le pouvoir de vivre dès la fin du confinement

France Nature Environnement prend pleinement part au « Pacte du pouvoir de vivre », l’union de 55 organisations convaincues de l’intérêt de s’unir pour porter ensemble un pacte de la convergence de l’écologie et du social. À quelques jours de la fin du confinement, nous avons voulu remettre le quotidien de millions de français·es au cœur de l’action publique en portant conjointement, dans un courrier au premier Ministre, 15 propositions de mesures indispensables pour le pouvoir de vivre dès la fin du confinement.

Avec les 54 organisations du Pacte du pouvoir de vivre, France Nature Environnement a écouté avec attention le discours du Premier ministre à l’Assemblée nationale le 28 avril sur les conditions de mise en œuvre du déconfinement. Ensemble, nous prenons acte des orientations fixées tout en soulignant qu’il reste encore beaucoup d’inconnues. Mais surtout, nous regrettons vivement que tout une série de questions urgentes ait été absente des annonces qui ont été faites.

Ainsi, l’État doit apporter au plus vite des réponses à celles et ceux qui n’ont pas voix au chapitre et, souvent dans l’invisibilité, rencontres d’importantes difficultés. C’est le sens du courrier que nous – associations sociales et environnementales, syndicats, mutuelles, fondations – venons d’envoyer au Premier ministre. Ce courrier propose 15 mesures indispensables et urgentes à mettre en œuvre dès la fin du confinement pour garantir le pouvoir de vivre de ces millions de personnes en France. Elles sont une condition pour redonner chair à notre cohésion sociale. Elles sont essentielles à la vie de nos concitoyens, raison pour laquelle, nous suivrons de près leur mise en œuvre effective ou non dans les jours et semaines à venir.

Ces propositions sont aussi la première étape d’un vaste chantier qui nécessite la mobilisation de tous, dans une perspective du dialogue qui doit s’engager entre le Gouvernement, les élus locaux et la société civile pour que confinement ne rime pas avec écroulement démocratique. Le Pacte du pouvoir de vivre fera donc dans un second temps une série de propositions structurelles visant à une profonde transformation sociale, écologique et démocratique de notre pays.

Nos 15 propositions aussi urgentes qu’indispensables

1/ Verser une aide exceptionnelle de solidarité de 250€ par mois et par personne aux ménages les plus en difficulté

2/ Créer un fonds national pour aider les locataires fragilisés par la crise à payer leurs loyers et leurs charges

3/ Mettre en œuvre le droit au logement pour qu’aucune personne sans domicile mise à l’abri pendant la période de confinement ne soit remise à la rue sans solution

4/ Revaloriser le montant du RSA et l’élargir aux jeunes de 18 à 25 ans

5/ Rendre obligatoire les protocoles d’accord de reprise du travail post-confinement dans les entreprises et administrations

6/ Renoncer à la réforme de l’assurance-chômage

7/ Prolonger les dispositifs d’exception pour l’accès aux soins

8/ Mettre en place des conditions d’accueil et d’intégration dignes pour les migrants et réfugiés

9/ Imposer une conditionnalité écologique et sociale à l’octroi d’aides publiques aux grandes entreprises

10/ Verser une prime pour les salarié.e.s des secteurs social, médico-social et sanitaire en première ligne et la mise en place dès à présent d’une Conférence nationale de l’investissement social

11/ Mettre en place un plan d’urgence pour développer l’utilisation du vélo lors du déconfinement et à plus long terme

12/ Mettre en place un fonds de soutien d’urgence dédié aux associations

13/ Accompagner les élèves et les étudiants en décrochage ou en difficulté scolaire

14 / Ne pas faire entrer dans le droit commun les décisions prises pendant l’état d’urgence sanitaire et revenir sur les décisions prises qui ont abaissé les règles environnementales

15/ Tenir une Conférence de la transformation écologique et sociale

Pour chacune de ces propositions, le Pacte du pouvoir de Vivre apporte des précisions sur le contexte et la mise en oeuvre souhaitable dans le dossier dédié ci-dessous.

COURRIER ET DÉTAIL DE NOS PROPOSITIONS

Les organisations signataires

Aequitaz

Animafac

APF France Handicap

Asso 4d

ATD Quart Monde

CCFD Terre Solidaire

Cemea

Centre de recherche et d’action sociales

CFDT

CFTC

CNAJEP

Conféderation syndicale des familles

Coorace

Emmaüs

Equalis

Fage

Fédération centres sociaux

Fédération des acteurs de la solidarité

Fédération des PEP

Fing

Fondation Abbé Pierre

Fondation armée du salut

Fondation Léo Lagrange

Fondation pour la nature et l’homme

Forum réfugiés

France Nature Environnement

France terre d’asile

Humanité biodiversité

La Cimade

La Fonda

La Ligue de l’enseignement

La Mutualité française

Labo de l’ESS

Le Mouvement associatif

les Compagnons Bâtisseurs

les Convivialistes

les Coop HLM

les Francas

les Petits débrouillards

LVN personnalistes et citoyens

Nouveaux droits de l’homme

OPH

Oxfam

Pacte civique

Refedd

Réseau action climat

Secours catholique

Solidarité laïque

Solidarités nouvelles pour le logement

Unadel

Unhaj

Union sociale pour l’habitat

Uniopss

UNSA