Actualités

En mer, quel éolien pour demain ?

4 mois de débat public ont permis aux acteurs du littoral Bouches-du-Rhône et Languedoc-Roussillon de s’exprimer sur le projet de parcs éoliens flottants off-shore.

Pour FNE PACA et FNE Languedoc-Roussillon, la transition écologique appelle nécessairement une politique énergétique volontariste dans laquelle les énergies renouvelables, dont l’éolien flottant off-shore, auront un rôle à jouer. Cependant, ce développement ne peut pas se faire au détriment de la biodiversité, déjà malmenée par l’ensemble de nos activités anthropiques.

Le projet d’éoliennes en mer Méditerranée envisagé par l’État parait aujourd’hui précipité tant les connaissances (sur la biodiversité et les milieux marins, sur les impacts des éoliennes flottantes, sur les impacts des autres activités) sont lacunaires.

Le lancement des projets de parcs industriels appelle ainsi une grande vigilance : application consciencieuse de la séquence « éviter – réduire (- compenser) » à toutes les étapes du projet, analyse complète du cycle de vie des futurs parcs, définition des options pour la fin de vie des parcs, évolution des projets à mesure de la progression des connaissances…

La question de la gouvernance et de la concertation reste tout aussi prégnante. Avec cette question clé : quelle influence le débat public aura-t-il réellement sur le projet ?

Lire le cahier d’acteurs de FNE Languedoc-Roussillon et FNE Provence Alpes Côte d’Azur.

Retrouver les autres cahiers d’acteurs sur le site du débat public.