Actualités

La restauration écologique côtière plus en détail

Mieux comprendre la restauration écologique côtière

Les contrats de baie, les plans d’actions de site ou les plans de gestion de port font de plus en plus souvent appel à des opérations de restauration des petits fonds côtiers. Ces opérations peuvent interpeller, en fonction des sites concernés : les ports, lieux a priori pas des plus favorables à la biodiversité marine. En quoi consistent ces opérations, quel est leur but ?

A la demande de FNE Provence Alpes Côte d’Azur, le Pôle Mer Méditerranée, le laboratoire CEFREM (Université de Perpignan) et la société Ecocéan ont gracieusement organisé un webinaire sur ce thème. Ce fut l’occasion de partager avec le réseau associatif un point d’étape de la filière, développée depuis une dizaine d’années maintenant.

Quelques points caractérisent la filière

  • L’implantation des ports s’est faites, dès leur origine, sur des petits fonds, sites de grand intérêt écologique pour le milieu marin (fonction notamment de nurserie).
  • La filière vise à la restauration, non pas du milieu, mais plutôt de la fonction nurserie.
  • La réduction des pressions sur les sites visés est un préalable, notamment une amélioration de la qualité de l’eau.
  • Différentes solutions techniques existent : passives (installations de structures dans les ports) ou actives (prélèvement – grossissement – relâcher de larves).

Des priorités pour les associations.

  • Priorité à la préservation de milieux encore naturels, et à leur gestion.
  • Mise en œuvre volontariste du zéro artificialisation nette sur le littoral.
  • Poursuite de la réduction des pressions (artificialisation, pollutions…) avant tout processus de restauration.
  • Mise en œuvre de visions globales, à des échelles territoriales cohérentes : identification de sites à préserver en premier lieu, organisation des usages, réduction des pressions…

La restauration peut être envisagée comme un outil complémentaire, dans un objectif global de bon état / bon fonctionnement de l’ensemble du territoire concerné.

Compte rendu disponible sur demande.