Coexistences
Rivières alpines
La camargue
La plaine de la Crau

Notre région est l’une des régions les plus riches de France en termes de biodiversité : 75% d’espaces naturels (la plus importante proportion de France) ; 2/3 des espèces végétales françaises et 1/3 des espèces d’insectes ; 10 espèces de mammifères marins et de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs et nicheurs ; 4/10 des parcs nationaux français, 6 parcs régionaux, 18 réserves naturelles (nationales ou régionales).

Ces espèces sont soumises à des pressions toujours plus importantes. Ainsi, plus d’un tiers des oiseaux nicheurs, 16% des espèces de libellules ou encore 11% de la flore régionale, sont menacés de disparition. + d’info ici

Cette série de web-documentaires vous permet d’aborder des sujets complexes via une lecture « à la carte » de nos vidéos. En un coup d’œil, vous pourrez prendre connaissance des enjeux clés et menaces qui caractérisent la biodiversité en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Tresses de vie, voyage au cœur des rivières alpines

Les rivières en tresse sont des milieux rares et très menacés. Sur le territoire européen, il n’y a plus que sur le bassin Rhône‐Méditerranée que l’on trouve une telle concentration de ce type de cours d’eau.
La cause de cette progressive disparition ? Les activités humaines qui ont profondément modifié leurs morphologies : endiguement, extraction de sable et de galets, prélèvements d’eau pour produire de l’énergie, pour l’agriculture, les villes, les loisirs…

L’exploitation des rivières se fait malheureusement trop souvent aux dépens des habitats nécessaires à la survie et au développement de la faune et de la flore.
Venez découvrir le Buëch, le Drac et la Haute Durance encore sauvages, à l’amont des barrages qui dénaturent leurs dynamiques naturelles. Ce film interactif dévoile la biodiversité méconnue des rivières alpines mais aussi les dégradations et les menaces qu’elle subit au fil du temps.

Camargue : un delta domestiqué

Les richesses biologiques du delta du Rhône sont mondialement reconnues. Elles font de la région un véritable «monument naturel». Afin d’assurer la conservation de ce patrimoine d’exception, il a fallu soustraire d’immenses étendues à de multiples pressions, agricoles, industrielles, urbaines, touristiques.

Le delta du Rhône est le seul delta de France et le second par l’importance en Méditerranée. Il possède des milieux (steppes salées, lagunes, marais…) rarement rencontrés ailleurs sur une telle étendue, jouant ainsi un rôle de refuge pour de nombreuses espèces rares de plantes et d’animaux.

La Crau : des trésors entre les cailloux

La plaine de la Crau est reconnue pour sa biodiversité unique en Europe et comme deuxième site européen à protéger. Biotope unique, elle abrite un grand nombre d’espèces rares au niveau national. L’avifaune est l’un des groupes les plus exceptionnels et les plus menacés du patrimoine naturel de la Crau. La Crau est très riche en insectes dont on estime le nombre à 64 000 individus par hectare.

Depuis le début du XXème siècle, la plaine voit l’intensification de l’artificialisation de son milieu au détriment de la steppe mais aussi de la surface irriguée, et cela au profit de l’urbanisation et des activités économiques (armée, transports, plate-formes logistiques, vastes dépôts d’ordures, maraîchage, arboriculture…).