Si rien n'est fait rapidement, la moitié des espèces vivantes pourraient disparaître avant la fin du XXIe siècle.

« Notre maison brûle et nous regardons ailleurs »

Notre région abrite une exceptionnelle diversité floristique, 3400 espèces sont recensées soit plus de 65 % de la flore française, dont 31 qui ne sont présentes sur la planète qu’en Provence - Alpes - Côte d'Azur. La faune n'est pas en reste, avec 85 % des espèces d’oiseaux nicheurs, 87 % des espèces de libellules, 85 % des espèces de papillons de jour de France métropolitaine.

Des dizaines d'espèces menacées de disparition : plus d’1/3 des oiseaux nicheurs (82 espèces sur 235), 15 espèces papillons de jour et 1 ( l' Hespérie du Barbon) considérée comme disparue en Provence -­ Alpes -­ Côte d'Azur,  plus de 16 % des espèces de libellules, 11 % de la flore régionale, 6 espèces d’amphibiens, 3 espèces de reptiles . + d'info ici

Ces séries de Web-documentaires vous donnent l’accès par des contenus courts (vidéo, photos, cartes...) et une lecture « à la carte » à de sujets complexes. Vous pourrez ainsi mesurer rapidement les enjeux clés et les menaces sur la biodiversité en Provence-Alpes-Côte d'Azur.

La Crau : des trésors entre les cailloux

La plaine de la Crau est reconnue pour sa biodiversité unique en Europe et comme deuxième site européen à protéger. Biotope unique, abrite un grand nombre d'espèces rares au niveau national. L'avifaune est un des groupes les plus exceptionnels et les plus menacés du patrimoine naturel de la Crau. La Crau est très riche en insectes dont on estime le nombre à 64 000 individus par hectare.

Voir la vidéo plein écran


Depuis le début du XXème siècle, la plaine voit l’intensification de l’artificialisation de son milieu au détriment de la steppe mais aussi de la surface irriguée, et cela au profit de l’urbanisation et des activités économiques (armée, transport, plate-forme logistique, vaste dépôt d’ordures, maraîchage, arboriculture...).

Camargue : un delta domestiqué (Bientôt disponible!)

Les richesses biologiques du delta du Rhône sont mondialement reconnues. Elles font de la région un véritable «monument naturel». Afin d’assurer la conservation de ce patrimoine d’exception, il a fallu soustraire d’immenses étendues à de multiples pressions, agricoles, industrielles, urbaines, touristiques.

Le delta du Rhône est le seul delta de France et le second par l’importance en Méditerranée. Il possède des milieux (steppes salées, lagunes, marais…)  rarement rencontrés ailleurs sur une telle étendue, jouant ainsi un rôle de refuge pour de nombreuses espèces rares de plantes et d’animaux.