Eoliennes
Actualité
Climat Climat et énergie

Le Schéma Régional de Raccordement au Réseau des Energies Renouvelables et sa révision

Publié le 22 octobre 2022

En région Provence-Alpes-Côte d’Azur, les énergies renouvelables se développent et vont continuer à se développer. Pour accompagner ce développement, RTE anticipe et planifie les évolutions du réseau électrique nécessaires pour accueillir, de manière coordonnée et optimale, les énergies renouvelables sur les territoires.

Le Schéma Régional de Raccordement des énergies renouvelables est un outil d’aménagement du territoire régional. Il a pour but d’assurer l’intégration des Energies Renouvelables aux réseaux électriques tout en préservant la sûreté du système et en maîtrisant les coûts.

Doubler le volume des EnR d’ici 2030

L’objectif de la région à horizon 2030 est clairement annoncé. Le réseau électrique doit être en mesure de raccorder 6.4 GW en plus. Cela signifie doubler le volume d’ENR raccordé aujourd’hui et de passer de 5.7 GW à environ 13 GW. Le schéma est donc un exercice d’application des objectifs du SRADDET.

Accompagner le développement de l’énergie solaire en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Le 20 octobre, RTE Méditerranée a présenté à France Nature Environnement Provence-Alpes-Côte d’Azur et aux fédérations départementales, le S3REnR et sa révision. Celle a été adoptée en juillet 2022 après concertation publique, consultations des parties prenantes et évaluations (voir ci-dessous les étapes clés).

Des échanges instructifs

Cette présentation a permis aux participants de s’approprier les tenants et aboutissants du schéma, document très technique. Les éléments phares à retenir sont les suivants :

  1. RTE est dans l’obligation de raccorder aux réseaux électriques les nouvelles installations de production d’électricité, sans discrimination dès lors que le projet a eu autorisation (obligation inscrite dans le code de l’énergie).
  2. Le schéma permet de définir les investissements nécessaires afin d’augmenter les capacités d’accueil du réseau existant.
  3. Priorité du schéma : renforcer les postes sources existants (agrandissement d’ouvrages existants, ajouts de transformateurs etc.) avant d’en créer de nouveaux.
  4. Le schéma n’est pas prescriptif, il est prospectif pour planifier le réseau. C’est le développement des ENR qui fait que le schéma doit s’adapter. Il y a toujours la possibilité de l’adapter, voire de le réviser si nécessaire.

Pour aller plus loin

réu capt air 13
Actualité
Climat Climat et énergie

Capt’Air Citoyens : dernière ligne droite du projet !

Publié le 15 décembre 2023
Capt’Air citoyen est une aventure collective que nous menons depuis juin dernier aux côtés d’…
site Gardanne
Actualité
Climat Climat et énergie

Centrale biomasse de Gardanne : l’exploitant doit revoir sa copie

Publié le 13 novembre 2023
C’est un dossier hors norme doublé d’une saga judiciaire qui ne cesse de reconnaitre la…
Journée Climat-Energie : Les énergies renouvelables, méthodes et outils d'analyses : focus sur le photovoltaïque
Actualité
Climat Climat et énergie

28/11/2023 · Journée Climat-Energie : Les énergies renouvelables, méthodes et outils d'analyses : focus sur le photovoltaïque

Publié le 25 octobre 2023
France Nature Environnement PACA a été sollicité par les deux fédérations départementales…
réu capt air AM
Actualité
Climat Climat et énergie

Capt’Air citoyen : À la rencontre des volontaires

Publié le 25 octobre 2023
“Les citoyens ont pris conscience des enjeux sanitaires liés à la qualité de l’air et…